Comment trouver une assurance de prêt immobilier avec un risque ?

Par Bilge Gucenmez, le 18 juillet 2022

Il existe un lien étroit entre le profil du souscripteur et le contrat d’assurance emprunteur. En effet, lorsque l’emprunteur présente des risques aggravés, il peut voir ses montants de cotisation augmenter, son contrat assorti d’exclusions de garanties, voire être confronté à un refus d’assurance. Quels sont les différents types de risque aggravé ? Comment trouver une assurance emprunteur avec un risque aggravé ? Nos experts vous expliquent comment concilier assurance de prêt immobilier et risque aggravé.

Qu’est-ce qu’un risque aggravé pour un assureur ?

En assurance, la notion de risque aggravé est reliée à trois domaines :

  • le dossier médical ;
  • l’activité professionnelle ;
  • la pratique d’un sport.

L’assureur qualifie de risque aggravé une situation particulière dans laquelle se trouve l’emprunteur et qui l’expose à plus de danger : blessures, pathologies, invalidité, voire décès. En d’autres termes, le risque de voir l’évènement garanti par l’assurance (invalidité, perte d’autonomie ou décès) pour cet emprunteur est statistiquement plus élevé que celui d’une population de référence. En effet, un mauvais état de santé, l’exercice d’un métier dangereux, ou encore la pratique d’un sport extrême représente un risque plus important à couvrir pour l’assureur.

Quelles sont les conséquences d’un risque aggravé sur une assurance emprunteur ?

Concrétiser un projet immobilier peut s’avérer difficile en cas de risque aggravé de santé, professionnel ou lié à une pratique sportive. Ces risques ont un impact sur la nature du contrat d’assurance et le montant de la prime d’assurance. Voici les éventuelles conséquences à supporter lorsque vous devez concilier assurance de prêt immobilier et risque.

Le refus d’assurance en cas de risques trop élevés

Beaucoup de personnes sont confrontées à un refus d’assurance, notamment en raison de leur état de santé actuel ou passé. Heureusement, les emprunteurs qui présentent un risque aggravé de santé peuvent aujourd’hui s’assurer plus facilement que par le passé. En effet, la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) a été mise en place pour leur venir en aide. Elle intègre notamment le droit à l’oubli. Ce droit permet aux personnes qui ont eu un cancer de ne pas le déclarer, après un certain délai sans rechute. N’hésitez pas à solliciter cette convention si vous êtes concerné par un risque aggravé de santé.

L’application d’une surprime sur le contrat d’assurance

Tout comme le refus d’assurance, l’application d’une surprime en cas de risque aggravé est totalement légale. Il s’agit d’une majoration du taux de l’assurance de prêt immobilier. Elle permet de compenser les risques associés au métier de l’emprunteur, à son état de santé ou à sa pratique sportive. Cette surprime peut multiplier par deux ou par trois le coût de l’assurance emprunteur. Difficile de concrétiser son projet immobilier dans ces conditions !

Les exclusions de garantie selon le profil emprunteur

En cas de risques non rachetables, l’assureur peut appliquer des exclusions de garantie à votre contrat. Cela signifie que certains risques ne sont pas couverts par votre assurance de prêt immobilier. Voici quelques-unes des exclusions de garantie possibles quand il faut concilier assurance de prêt immobilier et risque.

  • PTIA : il s’agit de la garantie perte totale et irréversible d’autonomie.
  • ITT : elle désigne la garantie incapacité temporaire de travail.
  • IPT : elle correspond à la garantie invalidité permanente totale.
  • IPP : il s’agit de la garantie invalidité permanente partielle.
  • La garantie décès qui offre à la famille de l’emprunteur une prise en charge des cotisations en cas de décès.

Lisez bien votre contrat ! En cas d’exclusion de garanties, l’assurance ne vous indemnise pas si vous subissez un sinistre.

L’application de franchises par les assureurs

Les assureurs peuvent également imposer des franchises à l’emprunteur en raison des risques que présente son dossier. Ces franchises peuvent prendre différentes formes.

  • L’emprunteur est soumis à un délai de carence avant intervention de l’assurance en cas de sinistre.
  • L’indemnisation de l’assurance est réduite dans le temps.
  • L’indemnisation de l’assurance est plus faible au niveau du montant de la prise en charge accordée.

Refus de couverture, surprime, exclusion de garanties, franchises : difficile d’assurer un emprunt dans ces conditions ! C’est pourtant la situation dans laquelle se retrouvent nombre d’emprunteurs qui doivent concilier assurance de prêt immobilier et risque. Découvrons plus en détail ces profils spécifiques. Vous exercez un métier à risque, pratiquez un sport dangereux ou avez un dossier médical compliqué ? Les informations qui suivent vous concernent.

Assurance de prêt immobilier et métier à risque

Souscrire une assurance de prêt immobilier avec un métier à risque peut représenter un véritable défi. Les métiers à risque sont les professions considérées comme plus dangereuses que les autres. Parmi les plus connues, on peut citer les suivantes : pompier, policier, militaire. Le nombre d’invalidité ou de décès constaté dans ces secteurs d’activité peut engendrer une surprime sur la cotisation d’assurance. Le refus d’assurance et les exclusions de garantie sont également possibles. Sur quelles données se fondent votre banque ou les autres assureurs pour estimer les risques que présente votre dossier ? Notamment sur les statistiques des accidents du travail.

Assurance de prêt immobilier et sport à risque

Souscrire une assurance de prêt immobilier et pratiquer un sport à risque peuvent être deux démarches difficilement conciliables. En effet, les assurances parlent également de risque aggravé pour les sportifs de haut niveau ou les personnes qui pratiquent des sports jugés dangereux. Elles se fondent notamment sur les statistiques des fédérations sportives pour appliquer une surprime au contrat par rapport au tarif standard. Un refus d’assurance ou une exclusion de garantie est également envisageable.

La liste des sports considérés à risque varie d’une assurance à l’autre. Dans tous les cas, elle inclut des sports aériens, nautiques, automobiles et de montagne.

Assurance de prêt immobilier et risque aggravé de santé

Il peut être difficile de trouver une assurance de prêt immobilier en cas de maladie. En effet, les assureurs soumettent le futur emprunteur à un questionnaire de santé pour évaluer le risque qu’il représente. Ce questionnaire conduit l’assureur à effectuer un premier niveau de sélection et peut aboutir à la réalisation d’examens médicaux complémentaires. Les personnes concernées sont souvent celles qui présentent des affections de longue durée (ALD) comme le cancer, une pathologie cardiaque ou d’autres maladies graves.

En 2022, l’adoption de la loi Lemoine a conduit à la suppression du questionnaire de santé pour les personnes dont le montant du crédit est inférieur à 200 000 euros et qui cochent d’autres critères. Pour les emprunteurs qui ne remplissent pas les conditions de cette nouvelle loi, le problème reste entier.

Pourquoi solliciter un courtier spécialisé en assurance emprunteur en cas de risque aggravé ?

Le courtier spécialisé en assurance de prêt immobilier connaît les différentes compagnies d’assurance présentes sur le marché et dispose de partenariats solides. Chaque assureur possède sa propre grille de critères pour évaluer les risques que représente un emprunteur. Le courtier compare les offres des différents assureurs pour trouver le meilleur contrat selon votre profil. Vous bénéficiez ainsi des garanties les plus intéressantes au meilleur taux. Le courtier vous fait gagner un temps précieux. Cette aide est la bienvenue pour finaliser un emprunt immobilier !

Besoin de plus d’infos sur l’assurance de prêt immobilier ? Consultez nos guides complets pour tout savoir sur l’assurance emprunteur.

WP Post Author