Actualités

Comment trouver une assurance de prêt immobilier avec une maladie cardiaque ?

Par Bilge Gucenmez, le 20 avril 2022, mis à jour le 3 juin 2022 - Assurance , Immobilier ,

Vous devez souscrire une assurance emprunteur ? Vous craignez que votre maladie cardiaque bloque votre dossier de souscription ? Il peut être compliqué d’obtenir une assurance de prêt immobilier en cas de maladie. Considérée comme un risque aggravé de santé par les assureurs, la maladie cardiaque constitue un véritable obstacle. Elle peut conduire à une surprime, des exclusions dans les garanties, voire un refus de la banque de couvrir le crédit. Heureusement des solutions existent ! Découvrez comment trouver une assurance de prêt immobilier avec une maladie cardiaque.

Pourquoi est-ce difficile de trouver une assurance emprunteur avec une maladie cardiaque ?

Dans le cadre d’un emprunt immobilier, votre banque a toujours pour priorité de couvrir au mieux son investissement. Elle préfère donc traiter avec un emprunteur qui ne présente aucun risque majeur de santé. C’est pour cette raison que les maladies cardiaques constituent souvent des freins à l’obtention d’une assurance emprunteur. En effet, les problèmes de santé peuvent nuire à la capacité de remboursement des emprunteurs. Ces assurés sont davantage concernés par les risques d’incapacité ou de perte d’autonomie. Les assureurs considèrent donc votre maladie cardiaque comme un risque aggravé de santé.

Quelles sont les maladies cardiaques qui entrent dans la catégorie des risques aggravés de santé ? Toute pathologie qui affecte le cœur est considérée comme un risque aggravé. C’est le cas notamment des maladies suivantes :

  • les troubles du rythme cardiaque ;
  • la cardiopathie valvulaire ;
  • la cardiopathie ischémique ;
  • la cardiopathie congénitale ;
  • l’insuffisance cardiaque ;
  • l’infarctus ;
  • la pathologie du myocarde.

Souscription d’une assurance de prêt immobilier avec une maladie cardiaque : comment ça marche ?

Du montage du dossier à la décision de l’assureur, on vous explique tout ! Voici les différentes étapes pour souscrire une assurance de prêt immobilier avec une maladie cardiaque.

Le montage du dossier

Lors du remplissage du formulaire de souscription, l’emprunteur doit remplir un questionnaire médical. Ce dernier permet à l’assureur de connaître les antécédents médicaux du client et sa situation de santé actuelle. Dans ce dossier, vous devez préciser la nature de votre problème au cœur, les traitements prescrits et les opérations chirurgicales subies. Vous serez également amené à annexer certains documents au questionnaire médical. Il s’agit notamment des documents suivants :

  • derniers comptes rendus de consultation du cardiologue ;
  • résultats d’examens ayant permis de détecter la maladie cardiaque ;
  • documents issus de techniques d’imagerie médicale.

À noter : le médecin-conseil de la banque peut exiger des examens complémentaires pour étayer votre dossier.

La décision de l’assureur

L’assureur se base sur les éléments fournis par l’emprunteur pour dresser son profil. Il peut refuser de couvrir le prêt s’il estime que le risque est trop élevé pour son organisme. Il doit alors préciser le motif de son refus par écrit. Il arrive également que l’assureur propose un ajournement, le temps que l’emprunteur recouvre une meilleure santé.

Il arrive que l’assurance accepte de couvrir le crédit immobilier sous certaines conditions. Elle peut notamment exiger l’exclusion de certaines garanties. Une assurance de prêt inclut trois garanties principales pour couvrir le remboursement d’un crédit :

  • la garantie décès ;
  • la garantie incapacité de travail ;
  • la garantie invalidité PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie).

Lorsque l’emprunteur présente un risque aggravé de santé, l’exclusion d’une de ces garanties est parfois envisagée. Par ailleurs, l’acception du dossier peut être accompagnée d’une surprime. Son taux a une incidence plus ou moins importante sur le coût global de l’assurance.

À noter : en cas de surprime, pensez à vérifier votre taux d’usure. Ce dernier correspond au taux maximal auquel le prêt peut vous être accordé.

Maladies cardiaques : quelle solution privilégier pour trouver une assurance emprunteur selon son profil de santé ?

Le contrat d’assurance de prêt immobilier proposée par la banque n’est généralement pas adapté aux besoins d’un emprunteur atteint d’une maladie cardiaque. Par ailleurs, ce problème de santé est souvent un obstacle pour convaincre une banque ou un assureur de sa solvabilité. Si cette situation vous concerne, voici les solutions à votre disposition.

La convention AERAS

La convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) aide les emprunteurs qui présentent un risque aggravé de santé à obtenir une assurance de prêt immobilier. Cet accord leur permet d’être considérés comme solvables malgré leur problème de santé. En ayant recours à la convention AERAS, ils peuvent bénéficier de conditions d’assurance adaptées à leur profil fixées par des assurances spécialisées dans la couverture du risque aggravé de santé.

Faire appel à un courtier

Le recours à la convention AERAS implique un respect strict des procédures. Le courtier en assurances est un professionnel qui maîtrise à la perfection ces démarches très encadrées. Il se charge également de comparer différentes compagnies d’assurance. Vous êtes ainsi certain de sélectionner la solution la plus adaptée à votre profil.

Vous êtes atteint d’une maladie considérée comme un risque aggravé de santé par les assureurs ? En quête d’une assurance de prêt immobilier adaptée à votre problème de santé ? Trouvez la solution idéale pour assurer votre crédit malgré votre maladie en parcourant nos guides.