Actualités

Pourquoi l’assurance de prêt est-elle moins chère si elle est déléguée ?

Par Maxence Corolleur, le 10 mai 2022, mis à jour le 3 juin 2022 - Assurance , Immobilier ,

La délégation d’assurance de prêt immobilier permet de souscrire un contrat d’assurance individualisé. C’est un moyen d’obtenir un tarif plus bas que celui d’un contrat groupe. En effet, l’assurance de prêt déléguée a souvent un taux plus bas. Son coût se calcule aussi sur le capital restant dû. Voyons concrètement pourquoi l’assurance de prêt déléguée est moins chère que l’assurance emprunteur de la banque.

Assurance groupe vs. assurance déléguée : rappel

Le contrat groupe est une offre proposée systématiquement par une banque en parallèle de son offre de crédit immobilier. C’est un contrat à tarif unique, contrairement à l’assurance emprunteur déléguée, bien plus personnalisée. Détaillons rapidement les deux systèmes.

Définition de l’assurance groupe

L’assurance emprunteur groupe, ou de groupe, est une offre à tarif unique. La banque négocie en amont, auprès d’un assureur, un contrat d’assurance collectif. Ce contrat mutualise les risques de tous ses clients emprunteurs. Les profils à risque faible compensent les profils à risque plus élevé.

Définition de l’assurance déléguée

L’assurance déléguée est une offre d’assurance individualisée. Elle propose au minimum les mêmes garanties (c’est la loi) que le contrat groupe émis par la banque. En pratique, l’assurance déléguée est un contrat adapté au profil de l’assuré. De nombreux paramètres sont ajustables (taux, garanties, remboursement, délais de carence et de franchise, etc.).

Pourquoi l’assurance emprunteur déléguée est-elle moins chère ?

Le nouveau cadre législatif (loi Lagarde, loi Hamon, loi Lemoine) depuis 2010 a favorisé la baisse des prix. Techniquement, ce nouvel écosystème a donné naissance à six nouveaux éléments de contexte, favorables aux emprunteurs.

1. Mise en concurrence des assureurs

La délégation d’assurance permet de ne pas choisir l’assurance de la banque. Elle donne la possibilité de faire ce choix au moment de contracter le prêt. Mais le changement peut s’effectuer plus tard, une fois passé le délai de réflexion et de rétractation. C’est une occasion pour l’emprunteur de mettre en concurrence les assureurs. À partir des différents devis, l’emprunteur peut négocier le tarif, le taux, les garanties en toute connaissance de cause.

2. Taux d’assurance emprunteur plus bas

Comparer les offres d’assurance entre elles permet de constater que les taux diffèrent d’un assureur à l’autre. L’assurance déléguée propose très souvent un taux d’assurance inférieur à celui de l’assurance groupe. Il n’est pas rare de voir ce TAEA diminuer significativement. Par exemple, pour un emprunteur célibataire, le taux peut passer de 0,50 % à 0,30 % (crédit immobilier de 170 000 €, durée de 20 ans). Le coût total de l’assurance chute de près de 6 000 €.

3. Assurance emprunteur sur le capital restant dû

Résilier une assurance emprunteur groupe pour une assurance déléguée diminue drastiquement le coût total de l’assurance. En effet, c’est l’occasion de calculer la cotisation d’assurance selon le capital restant dû. L’emprunteur peut faire le choix d’une cotisation dégressive. Plus le crédit immobilier s’approche de l’échéance, plus la cotisation diminue. C’est utile en cas de remboursement pendant la retraite.

4. Choix de garanties adaptées au profil de l’emprunteur

Les garanties du contrat d’assurance délégué sont toujours sur mesure. La délégation d’assurance est le moment de choisir des garanties qui correspondent vraiment au profil de l’emprunteur. Certains paramètres ont un impact fort sur le tarif. Pour l’emprunteur jeune, non-fumeur, ne pratiquant pas de sport à risque, de port de charge lourde et roulant peu, l’assurance déléguée génère de réelles économies.

5. Fin de la mutualisation des risques

Le calcul du taux dépend des profils des emprunteurs. La délégation d’assurance est un système qui fonctionne sur la démutualisation des risques. Les emprunteurs dont le profil est à risque faible paient moins cher. Le tarif de leur assurance déléguée diminue. Par exemple, selon une étude de Statista.com, en 2020, le taux moyen était de 0,7 % pour les emprunteurs de 70 ans, contre 0,23 % pour ceux âgés de 25 à 35 ans (sur une durée d’emprunt de 20 ans).

6. L’entrée de nouveaux assureurs sur le marché

Loi Lagarde, loi Hamon et loi Lemoine, la libéralisation du marché de l’assurance emprunteur a attiré de nouveaux assureurs. Cardif, CSF, Afi-Esca, Unéo : ils proposent des contrats d’assurance emprunteur individualisés. Leur objectif est de capter une partie des 8 milliards d’euros que représente le marché de l’assurance emprunteur en France (selon le rapport CCSF de 2020 « Le bilan de l’assurance emprunteur »). Leur présence exerce une pression sur le tarif des contrats.

L’assurance emprunteur déléguée est-elle vraiment moins chère ?

L’étude CCSF apporte les preuves que la délégation d’assurance crée des offres dont les prix sont plus intéressants. Elle souligne une baisse continue des prix depuis 2010 sur le marché de la délégation d’assurance emprunteur. 40 % des banques et 29 % des assureurs classiques ont baissé leur prix depuis 2018. Toutefois, la baisse des prix n’est pas la même pour tous les emprunteurs. Entrons dans les détails.

Baisse généralisée des prix des assurances emprunteurs

Tous les emprunteurs bénéficient de la baisse des prix des contrats d’assurance (peu importe l’âge, la CSP, fumeur ou non-fumeur). La baisse des prix est de 20 à 41 % pour tous les contrats d’assurance produits par les assureurs alternatifs (hors banque). Elle est en moyenne de 29 % pour les garanties décès, PTIA, ITT et IPT. Sur les garanties décès et PTIA seules, elle est de 35 % (pour un emprunt de 100 000 € sur 20 ans).

Baisse des prix des contrats d’assurance de prêt : des différences selon l’âge

En 2019, un emprunteur de 30 ans, ouvrier du bâtiment, non-fumeur bénéficiait d’un tarif annuel moyen de 125 € auprès d’un assureur alternatif. Le tarif moyen de l’assurance emprunteur auprès des banques était de 217 € (prêt de 100 000 € sur 20 ans). Une femme de 55 ans, cadre, non-fumeuse bénéficiait d’un tarif moyen annuel de 322 € auprès d’un assureur alternatif, contre 295 € auprès des banques.

Coût et délais pour changer d’assurance emprunteur

Tout emprunteur devrait utiliser son droit à la délégation d’assurance, mais les freins psychologiques sont nombreux. Souvent, les sujets des frais de délégation et du délai de réflexion pour l’assurance de prêt immobilier sont mis en avant. Pourtant, la loi est claire : la banque ne peut faire payer la demande de délégation d’assurance. De plus, à partir de septembre 2022, l’emprunteur pourra mettre en place une délégation d’assurance emprunteur à tout moment.

Changer d’assurance emprunteur avec un crédit immobilier en cours est possible. Si vous envisagez de faire ce choix, les pages suivantes vous intéresseront :