Assurance chômage du prêt immobilier : focus sur le tarif

Par Maxence Corolleur, le 2 mai 2022, mis à jour le 18 juillet 2022
assurance chomage du pret immobilier focus sur le tarif

Obtenir une assurance emprunteur adaptée à son profil est désormais possible. L’assurance chômage de prêt immobilier fait partie des options que vous pouvez ajouter. Elle permet de maintenir la continuité du remboursement des mensualités. Mais bénéficier de cette couverture supplémentaire fait augmenter la cotisation mensuelle. Le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier dépend de nombreux facteurs, dont son taux. Faisons le point.

Rappel sur l’assurance chômage pour l’emprunteur immobilier

Pour rappel, l’assurance chômage, ou assurance perte d’emploi, est une option du contrat d’assurance emprunteur. Souscrire à l’assurance chômage permet de recevoir une indemnisation. Celle-ci assure le remboursement d’une fraction des mensualités du prêt. Le montant de cette indemnisation diffère selon les contrats et les assureurs.

Conditions pour bénéficier de l’assurance chômage

Le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier possède différents aspects. Mais pouvez-vous en bénéficier ? Pour souscrire à l’assurance chômage, vous devez être titulaire d’un contrat de travail à durée indéterminée. L’assureur peut exiger une durée minimale d’ancienneté (6 mois). L’âge maximum pour souscrire est souvent 50 ou 55 ans.

De quoi se compose le coût de l’assurance chômage emprunteur ?

Le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier est la somme totale que l’emprunteur paie pour en bénéficier. Un emprunteur verse des mensualités pour s’acquitter du remboursement du crédit et de la couverture de l’assurance. La structure de ces mensualités est en tiroir. Elles comprennent le remboursement du prêt, des intérêts et le règlement de la cotisation d’assurance emprunteur.

Les mensualités de remboursement du prêt

Chaque mois l’emprunteur verse à la banque des mensualités qui se composent de trois éléments. La partie principale correspond au remboursement de l’emprunt. La deuxième partie est le remboursement des intérêts d’emprunt. La troisième représente le règlement de la cotisation d’assurance emprunteur, dont fait partie la cotisation chômage.

Les mensualités de remboursement de l’assurance emprunteur

Imaginons que l’emprunteur ait des mensualités de 650 euros. Le montant du règlement de la cotisation d’assurance représente 45 euros. S’il a signé pour l’assurance chômage, une partie de ces 45 euros finance la garantie perte d’emploi. Cette petite partie permet de rembourser, chaque mois, le coût total de l’assurance perte d’emploi.

Mode de calcul de l’assurance chômage emprunteur

Le coût de l’assurance emprunteur du prêt immobilier garantit la rémunération du risque. En effet, l’assureur prend à sa charge le risque de perte d’emploi. Il établit que cette prise de risque, qui dure toute la durée de l’emprunt, vaut une certaine somme. Les assureurs ont deux façons de calculer le coût de l’assurance chômage, les voici.

Le taux de l’assurance chômage emprunteur

Chaque assureur utilise un taux d’assurance chômage emprunteur qui lui est propre. Ce taux lui permet de calculer le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier. En moyenne, les taux des différents contrats d’assurance, quelles que soient les modalités de calcul, varient de 0,3 % à 7 %.

Coût de l’assurance chômage en fonction du capital emprunté

Le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier s’exprime en pourcentage annuel du capital de départ. Ce taux varie en fonction de votre situation et d’autres critères. En général, les taux, pour cette méthode, varient de 0,1 à 0,6 %.

Coût de l’assurance perte d’emploi en fonction des mensualités du prêt

Le taux retenu par la compagnie d’assurances quand le calcul s’effectue sur les mensualités du prêt varie de 1 à 7 %. Là encore, il évolue selon votre situation, votre âge, le montant de l’emprunt, sa durée et d’autres critères.

Exemple de calcul du coût de l’assurance chômage

La Caisse d’Épargne propose un taux moyen annuel de 0,38 %, BNP un taux moyen de 0,41 % et la Banque Postale un taux de 0,20 % toutes catégories d’âge confondues. Pour notre exemple, retenons un taux moyen de 0,30 %.

Calcul du coût d’après le capital emprunté

Le coût de l’assurance chômage d’un prêt immobilier de 200 000 € sur 20 ans sera de : 200 000 × 0,0030 = 600 €. Ce montant représente le coût total annuel. La cotisation mensuelle de l’assurance chômage est de 50 €. Le coût total sur l’intégralité de la durée du prêt est de 12 000 € (600 × 20).

Calcul du coût selon les mensualités du prêt

Le calcul correspond à un pourcentage des mensualités du prêt. Imaginons un taux de 4,2 %. Pour le même crédit, la mensualité est de 1 007 € (taux d’intérêt de 1,33 %). Le coût de l’assurance chômage est de 1 007 × 0,042 = 42 €. Le coût annuel est de 504 € et le coût total de 10 080 €.

Coût de l’assurance chômage et taux d’endettement

Connaître le taux utilisé par la banque pour définir le coût de l’assurance chômage du prêt immobilier est important. En effet, l’assurance chômage entraîne un surcoût qui peut doubler le coût de l’assurance emprunteur. Il en résulte que souscrire une assurance perte d’emploi entraîne une hausse du taux d’endettement. Faire ce choix expose l’emprunteur à un refus de prêt s’il dépasse le taux d’endettement maximum de 35 %.

Prendre une assurance chômage est parfois impossible. Pour autant, elle présente des avantages et des inconvénients dont vous devez tenir compte pour choisir. Pour en savoir plus, consultez les pages suivantes :

WP Post Author