Faire appel à un conseiller de la banque pour l’assurance de prêt immobilier

Par Maxence Corolleur, le 23 mai 2022, mis à jour le 6 juin 2022 - Assurance , Immobilier ,

Bien choisir son assurance emprunteur est essentiel pour souscrire un contrat adapté à son profil. Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’assurance de la banque est souvent proposée automatiquement. L’établissement de crédit a cependant une obligation de conseil. Vous pouvez donc faire appel à un conseiller de la banque pour l’assurance de prêt immobilier. Ce devoir d’information de l’assureur bancaire porte sur l’adéquation des garanties avec votre profil de risques. Attention, cela ne l’oblige pas à vous lister toutes les différences entre les banques et les autres établissements, notamment pour trouver une assurance emprunteur au meilleur taux.

L’obligation de conseil de la banque en matière d’assurance de prêt immobilier

Souscrire un prêt immobilier nécessite une assurance emprunteur. Depuis 2010, la loi Lagarde permet de choisir librement un contrat d’assurance dans un établissement externe à la banque. C’est le principe de la délégation de l’assurance emprunteur. Dans les faits, le marché de l’assurance de prêt immobilier reste dominé par les assurances de groupe. Elles concentrent près de 80 % du marché. Certaines banques négligent donc parfois de vous conseiller sur le choix des garanties selon votre dossier emprunteur. Une fois le crédit accepté, les contrats d’assurance sont proposés presque automatiquement. Attention, souscrire une assurance de prêt inadaptée n’est pas sans risques.

Souscrire une assurance de prêt bancaire inadaptée à son profil : quels sont les risques ?

L’absence de conseils sur le choix de l’assurance de prêt peut engendrer plusieurs conséquences. Voici les principales :

  • La sous-couverture de l’assurée. C’est le cas si votre contrat prévoit une exclusion de garantie pourtant essentielle au vu de votre profil emprunteur.
  • Des taux d’assurance trop élevés. C’est le cas si vous souscrivez des garanties dont vous n’avez pas besoin.
  • Des garanties peu adaptées. C’est le cas si votre contrat ne correspond pas à votre situation.

Vous avez besoin d’une assurance coemprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier pour un achat en couple ? Les conséquences d’un mauvais choix d’assurance de prêt peuvent être désastreuses. Choisir une quotité d’assurance inadaptée aux ressources financières de chacun peut vous mettre en difficulté de remboursement en cas de décès ou d’invalidité d’un des emprunteurs.

Qu’est-ce que l’obligation de conseil de la banque en matière d’assurance ?

Pour satisfaire à son devoir de conseil vis-à-vis du souscripteur d’assurance, la banque ne doit pas se contenter de vous remettre une notice d’information. Selon un arrêt rendu par la Cour de cassation (Cass. ass. plén. 2-3-2007 n° 06-15.267 : RJDA 7/07 n° 766), le banquier est tenu de conseiller l’emprunteur. Ce devoir d’information porte sur l’adéquation entre les risques couverts par l’assurance de banque et le dossier du souscripteur. Cela vaut pour la nature des garanties et leur durée.

La banque est tenue de vous informer de l’existence d’un âge limite de couverture, notamment si cette date limite concerne les garanties décès et perte irréversible d’autonomie. Elle doit aussi vous éclairer sur les modalités de remboursement des mensualités en cas de pépin de santé après la date de fin des garanties. L’assureur ne vous propose pas la garantie perte d’emploi ou incapacité temporaire de travail (ITT) ? Le conseiller de la banque doit analyser les conséquences de cette exclusion de garantie au regard de votre situation professionnelle.

Faut-il faire appel à un conseiller bancaire pour choisir son assurance de prêt ?

Les emprunteurs se tournent souvent “par défaut” vers l’assurance emprunteur par délégation. Cela peut être suite à un refus de couverture ou à une exclusion de garantie de la part de l’assurance de groupe. Dans le cadre d’un besoin de financement, il est parfois tentant de n’avoir qu’un seul interlocuteur pour gérer le projet d’emprunt et le contrat d’assurance. Cette pratique est dommageable, car elle pénalise les emprunteurs. Le coût d’une assurance classique est souvent plus élevé que celui d’une assurance par délégation, pour un niveau de garanties équivalent. Les conseils de la banque en matière d’assurance emprunteur sont bons à prendre. Cependant, rien n’égale la mise en concurrence des assureurs pour trouver la meilleure offre du marché.

Faire appel à un conseiller de la banque pour l’assurance de prêt immobilier : apports et limites

Choisir une assurance liée à l’établissement de crédit apporte quelques avantages. Le chargé de clientèle qui suit votre demande de prêt connaît votre dossier emprunteur. Cet interlocuteur unique traite à la fois votre prêt immobilier et votre contrat d’assurance. Le délai de souscription est donc très bref. Les démarches sont simplifiées.

Faire appel à un conseiller de la banque pour l’assurance de prêt immobilier comporte néanmoins de nombreux inconvénients. Le premier est le tarif, plus élevé chez les assureurs rattachés à votre banquier. La différence de taux entre une assurance de banque et une assurance par délégation peut être supérieure à 50 %. Entre un taux d’assurance à 0,20 % et un taux à 0,40 %, la différence paraît minime. En réalité, cet écart correspond à plus de 3 000 euros sur le coût total d’un crédit d’un montant de 100 000 euros. Autre inconvénient : les exclusions et limites de garanties, plus nombreuses dans les contrats gérés par les établissements de crédit.

Les alternatives au conseiller bancaire pour bien choisir son assurance de prêt immobilier

Le chargé de clientèle doit vous informer sur le contrat proposé par la banque. En revanche, il ne fera pas le comparatif des offres disponibles sur le marché à votre place ! Vous souhaitez trouver l’assurance de prêt immobilier la plus adaptée à votre projet ? Une petite mise en concurrence des assureurs s’impose.

Utiliser un comparateur en ligne pour choisir une assurance emprunteur par délégation

Il est parfois difficile de comparer chaque contrat. Il faut prendre en compte différents paramètres, telles que les garanties, les taux d’assurance, les limites de souscription et les limites d’âge de couverture, etc. Vous souhaitez réaliser un premier travail de comparaison sans contacter tous les assureurs du marché ? N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances en ligne. C’est un premier niveau d’analyse, avant de prendre conseil auprès des assureurs que vous aurez repéré.

Le courtier en assurance : les avantages d’un interlocuteur unique sans les inconvénients du banquier

L’alternative, pour bien choisir son assurance emprunteur, est de faire appel à un courtier en prêt immobilier et en assurance emprunteur. Le métier des sociétés de courtage est de négocier les meilleurs tarifs pour leurs clients. À cet effet, le courtier en prêt immobilier analyse votre projet d’achat immobilier. Il établit votre plan de financement en fonction du montant de votre apport personnel et de vos capacités d’emprunt. Le courtier en assurances de prêt immobilier peut aussi analyser votre profil de risque et vous conseiller sur le choix de l’offre qui vous correspond. Vous bénéficiez ainsi de conseils personnalisés et d’un interlocuteur unique pour rechercher les meilleurs tarifs du marché.

Découvrez en plus sur les avantages de cette alternative dans notre article :