Quelle assurance emprunteur choisir à plus de 50 ans ?

Par Bilge Gucenmez, le 10 mai 2022, mis à jour le 18 juillet 2022
quelle assurance emprunteur choisir a plus de 50 ans

Souscrire une assurance de prêt immobilier pour senior est nécessaire pour obtenir un emprunt. Avec l’âge, les risques liés à la santé et à l’invalidité augmentent. Pour accorder un prêt immobilier à un senior, la banque a ainsi besoin de se couvrir en cas de cessation du paiement des mensualités. C’est le rôle de l’assurance de prêt immobilier. Quelle assurance emprunteur à plus de 50 ans ? Voici ce qu’il faut retenir.

Assurer un prêt immobilier à plus de 50 ans : avantages et inconvénients

Les taux d’intérêt actuels des prêts bancaires demeurent assez bas. De nombreux seniors sont donc tentés d’emprunter plutôt que de puiser dans leurs économies. Demander un crédit bancaire après 50 ans peut aussi permettre de financer un projet immobilier. L’achat d’une résidence secondaire ou l’investissement locatif sont des projets courants chez les quinquagénaires. Chaque profil investisseur comporte des avantages et des inconvénients. C’est aussi vrai en matière d’assurance emprunteur et d’accès au prêt immobilier. Qu’en est-il après la cinquantaine ?

Les avantages de l’âge : le profil emprunteur des quinquagénaires

Pour les banques, un emprunteur ayant dépassé la cinquantaine peut s’avérer le profil souscripteur idéal. Un âge avancé est souvent synonyme de revenus stables et de patrimoine immobilier existant. Le montant de l’apport est souvent plus élevé, ce qui facilite la demande de prêt immobilier. Les quinquagénaires n’ont plus d’enfants à charge, ce qui augmente leur capacité d’endettement. Si la durée du contrat de prêt est adaptée, le remboursement du capital peut être soldé avant la retraite, synonyme de perte de revenus. Emprunter à plus de 50 ans n’est donc pas insurmontable. En revanche, souscrire une assurance de crédit pour senior peut être plus délicat.

Les inconvénients de l’âge : des taux emprunteurs plus élevés pour les seniors

La souscription d’une assurance de prêt immobilier est plus délicate après un certain âge. Les garanties de base d’un contrat d’assurance emprunteur sont la couverture décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Ce type de risque est plus élevé lorsqu’on a dépassé le demi-siècle ! Conséquence : les taux appliqués par l’assurance de prêt immobilier sont plus élevés. Le coût total du crédit est donc largement déterminé par le prix de l’assurance.

Les droits et les formalités obligatoires pour souscrire une assurance de prêt après 50 ans

Les contrats d’assurance de prêt comportent un âge limite de souscription ou une date limite de garantie. Ces éléments contractuels impactent directement la capacité d’emprunt des seniors. L’âge limite de fin des garanties peut influer sur la durée du remboursement accordée par la banque. Certaines exclusions de garanties peuvent aussi être appliquées.

Une assurance peut-elle refuser d’assurer mon prêt immobilier en raison de mon âge ?

Chaque compagnie d’assurance est libre de refuser d’assurer un emprunteur, quel que soit son âge. Mais le plus souvent, il s’agit d’exclusions de garanties. L’assureur peut également appliquer une surprime. Enfin, il existe des dates limites de souscription, mais celles-ci débutent généralement vers 80 ans.

Le questionnaire de santé est-il obligatoire pour souscrire une assurance de prêt après 50 ans ?

La nouvelle loi Lemoine sera appliquée dès juin 2022. Elle vise à faciliter l’accès aux assurances de prêt immobilier à toute période de vie. Pour les quotités assurées de moins de 200 000 euros, l’assureur ne peut plus demander de questionnaire de santé. La condition est que le capital emprunté soit soldé avant le soixantième anniversaire de l’emprunteur. Un quinquagénaire souhaitant emprunter sur une durée inférieure à dix ans pourra donc éviter les formalités médicales.

Quelles sont les garanties obligatoires dans le cadre d’un contrat d’assurance emprunteur senior ?

La couverture décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) est obligatoire dans tous les contrats. Les autres options sont facultatives. Voici les garanties à privilégier pour assurer un crédit immobilier après son cinquantième anniversaire.

La garantie perte d’emploi face au chômage des seniors

Le chômage des seniors est un phénomène bien connu et le remboursement des mensualités peut être mis à mal si l’emprunteur est confronté à une perte d’emploi. Toutefois, de nombreuses compagnies excluent cette garantie pour les contrats des emprunteurs proches de la retraite. L’âge limite d’adhésion à la garantie perte d’emploi est d’ailleurs de 50 ans chez de nombreux assureurs.

Invalidité permanente partielle et incapacité temporaires de travail pour un senior

Pour protéger au mieux l’emprunteur, il existe des garanties complémentaires qui varient selon le contrat d’assurance. Il s’agit de l’assurance invalidité permanente partielle (IPP), l‘assurance incapacité temporaire totale de travail (ITT), ou encore l’assurance maladies non objectives (MNO). Certaines d’entre elles, telles que l’incapacité temporaire totale de travail, perdent leur utilité à la fin de la vie professionnelle. En effet, la garantie ITT s’applique à un assuré ayant le statut de salarié ou de travailleur indépendant, mais pas au retraité. Elle est exigée par les banques pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire. Si votre emprunt concerne un investissement locatif, cette garantie ne sera pas nécessaire.

Quelle assurance emprunteur privilégier après 50 ans ?

Le principal frein à l’accès à l’emprunt bancaire chez les plus de 50 ans est le prix de l’assurance. Celui-ci peut impacter de manière considérable le coût total du crédit. Il est donc indispensable de comparer les différents contrats afin de bien choisir son assurance emprunteur à plus de 50 ans.

Mettre en concurrence les assurances de groupe bancaire

Le contrat proposé par l’établissement prêteur n’est pas toujours avantageux. Grâce à la loi Lagarde, l’emprunteur peut mettre en concurrence le contrat proposé par la banque avec d’autres offres. C’est le principe de l’assurance par délégation. Cette solution alternative permet de trouver des taux d’assurance intéressants à partir d’un certain âge. L’assurance externe à la banque doit néanmoins offrir les mêmes niveaux de garanties que celles exigées par l’établissement de crédit.

Opter pour un assureur de prêt par délégation

Les avantages de l’assurance emprunteur par délégation sont nombreux pour un quinquagénaire. L’âge limite de souscription ainsi que les dates de fin de garanties sont adaptées aux emprunteurs âgés. Il existe de nombreuses compagnies spécialisées dans l’assurance des profils à risques, tels que les plus de 50 ans. Les surprimes et taux appliqués pour un senior y sont moins élevés.

Comparer les offres avec un outil en ligne ou un courtier en assurance

Pour trouver la meilleure offre possible en fonction de votre profil souscripteur, il existe de nombreux comparateurs pour trouver une assurance de prêt immobilier en ligne. Les emprunteurs matures pourront également opter pour un courtier en assurances. Ce dernier sera chargé de réaliser différents devis et de dénicher les meilleures garanties aux meilleurs taux.

WP Post Author